©2019 by SafranDeSenart. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • Lucia

La safranière se prépare pour sa prochaine floraison!

#safranièreseptembre

Presque méconnaissable, la safranière est envahie d'herbes folles. Les buttes sont englouties et affaissées à certains endroits. Vite un nettoyage poussé avant les premières pluies!


Touffes après touffes sont arrachées à la main

Fierté du travail bien fait!

A genoux, penchés ou accroupis, nous nous évertuons à enlever la moindre touffe verte avec les racines. Travail non évident, fastidieux mais quelle fierté quand la safranière redevient elle-même!

J'imagine déjà les dizaines de fleurs parsemant les buttes de leurs taches violettes et le parfum suave me chatouillant le nez!


Trêve de rêverie, ils nous faut butter de nouveau correctement, replanter les bulbes que des chats non respectueux de la propriété privée ont déterrés.



Un nuage de cendre

Un épandage de cendre comme engrais rend la safranière couleur hiver pendant un instant. La cendre amende le sol en   lui fournissant calcium, potasse, silice, magnésium et phosphore.

Le calcium remonte le pH acide du sol, la potasse aide à la formation des racines, la silice renforce la résistance naturelle aux maladies, le magnésium stimule les fonctions chlorophylliennes et le phosphore transporte l'énergie dans les processus de photosynthèse et de maturation.



Brûlage des herbes folles

Non, non nous n'avons pas mis le feu à la safranière! Rassurez-vous! Nous avons juste utilisé la technique du brûlage pour éliminer les dernières herbes folles se situant au milieu des buttes tout en apportant de précieux nutriments issus des cendres de ce bois.









Enfin, notre travail est terminé ... pour l'instant!

La safranière n'attend plus que la première pluie pour réveiller ses bulbes de crocus sativus endormis.


15 vues